Les Chefs : ils ont participé


Originaire de Roanne, berceau de la célèbre Maison Troisgros, région dont la notoriété en matière de gastronomie n’est plus à faire, et élevé au sein d’une famille pour laquelle « convivialité » rimait avec «  bonne table », Antoine Marret ne pouvait que prendre le chemin des cuisines.

Après un apprentissage en Haute-Savoie,il a travaillé chez des grands noms de la gastronomie comme La Tour d’Argent.

Puis « cap vers le sud » . A Monaco au restaurant Mandarine du chef étoilé Patrick Raingeard, à Eze au Château Eza, … il traverse la méditerranée, pour s’occuper du restaurant de Christophe Leroy à Marrakech. Il s’installe à Cassis et propose sa cuisine au restaurant Le Romano, avec la collaboration de Jean Luc Tabuto. Il continue son parcours à Pennafort au côté du chef Philippe Da Silva et, dernièrement, fait la réouverture du Casino de Beaulieu sur Mer.

Antoine Marret nous résume sa cuisine ainsi :

« Notre terroir est d’une très grande richesse, et ma cuisine en est fortement inspirée.

L’essentiel de mon travail se concentre sur le produit, avec la collaboration des divers producteurs locaux, l’exaltation des saveurs devant s’opérer selon moi, sans artifice, à sa juste valeur, mon fil conducteur est le produit de saison. La cuisine, pour être comprise par tous, doit être avant tout savoureuse, naturelle, authentique et saine… C’est ce que je m’efforce de mettre en œuvre tous les jours avec passion ».


Le SeaSens* - Cannes

Le talentueux chef Arnaud Tabarec, à 31 ans, est un des chefs les plus doué de sa génération. Travailleur acharné, créatif et pourvu d’un talent peu commun, Arnaud entreprit un périple des tables reconnues des maisons étoilées de France et d’ailleurs.

Connu pour son parcours au sein des Relais et Châteaux et des étoilés Michelin, son circuit commence au Lameloise à Chagny (Relais et Châteaux, trois étoiles Michelin), à l’Auberge des Templiers aux Bézard (Relais et Châteaux, une étoile Michelin), au Vieux Puits à Fonjoncouse (Trois étoiles Michelin), en passant par la Galupe à Urt (deux étoiles Michelin, Relais et Châteaux) et bien d’autres encore. Globetrotteur, il décide de pratiquer son art à Singapour au Saint-Pierre (Relais et Châteaux sélection grand chef, meilleur restaurant de l’année 2007) en tant que chef exécutif sous Emmanuel Stroobant.

De retour en France, il fait un passage à Paris avant son départ pour Cannes au Five Seas Hotel durant le printemps 2012.

Au Five Seas Hotel, c’est au restaurant SeaSens qu’il prouve une fois de plus sa valeur et la qualité de sa « cuisine du marché» gastronomique. Et après un an et demi de travail l’étoile Michelin vient couronner son équipe comme il se doit.

Il reste très apprécié pour sa créativité, ses qualités et un professionnalisme hors du commun.

La carte qu’il propose au SeaSens a été conçue pour étonner, surprendre et inviter les convives au voyage....


Restaurant le Rowing Club - Marseille

Des Ateliers « poissons de fond de cale » pour des groupes de femmes en réinsertion, à la création d’un diplôme Universitaire «  Cuisine et Santé » en passant par les carrioles 2013, Mix en Bouche, Mars en Baroque...

Christian Ernst, chef incontournable de la vie gastronomique Marseillaise étoilé Michelin 2008 catégorie espoir finaliste du championnat de France des desserts, est ce que l’on appelle un « agitateur des sens ».  

Après avoir créé plusieurs jolies maisons  (le Charles Livon et son Bistrot, Le Moment  et sa vente à emporter), on retrouve cet enfant de Marseille aux manettes du restaurant Le ROWING CLUB dans lequel il revisite les produits de la Méditerranée  en gardant comme leitmotiv: la saison, le produit, les circuits courts.

Avec l’association Gourméditerrannée, il porte les couleurs et les parfums de cette ville ouverte sur le monde dont les flux migratoires ont nourrit la cuisine. « Nous sommes des cuisiniers!  Nous cuisons ! Et nous avons la chance de pouvoir partager cet art… » 

Crédit photo : D.R


Hôtel de l’Image – St Remy de Provence

Chef Euros toques et Maitre restaurateur

Espoir montant, électron libre aux commandes du restaurant Les Terrasses de l’Image, l’imagination fertile, la générosité en bandoulière, Christophe écrit seul les dialogues d’une cuisine de saison, aussi fraîche et saine que raffinée et gourmande. 
Libéré de toute ambition étoilée, il œuvre avec dextérité au coeur de la simplicité !


Le Roche-Belle – La Ciotat

Le Roche-Belle – La Ciotat 


Sensôriel by Noëlle et David Faure – Nice

Chef pâtissier à 19 ans  puis Chef de cuisine à 23 ans, la vie le guide sur la Côte d’Azur . Sa cuisine est comme son caractère,  tantôt douce, tantôt violente, réfléchie ou instinctive, dans la tradition ou l’évolution.

2010, est l’année de sa première étoile au guide Michelin.

2011, l’année de ses premiers pas à l’international

2013 commence la route des Etoiles à Madère, le Festival International de la Gastronomie à Casablanca, le Festival Ten Fest aux Açores… et le lancement de son menu « Alternative Food » le consacre comme le Chef français le plus innovant de l’année.

En 2014, David Faure rend hommage à Nice sa ville de cœur, en créant son menu de cuisine traditionnelle « Autour du Comté de Nice » qui a remporté un vif succès. 

En 2015, toute l’année est consacrée à la mise au point de son nouveau menu « R » Evolution rebaptisé « R »ésurrection au sein de son restaurant Aphrodite…

En mai 2016, le rideau d’Aphrodite tombe définitivement pour laisser place à des prestations privées, à des activités de Consulting, de coaching en duo et surtout la réalisation d’un projet qui leur tenait à cœur depuis longtemps… 

Crédit photo : Patrick Gauthey


Villa Madie** - Cassis

des armes épicuriennes


Pur normand, Dimitri Droisneau a déjà une longue expérience à son actif, sous la houlette de grands chefs étoilés. Il a ainsi officié à la Tour d'Argent, chez Lucas Carton, au Bristol et à l’Ambroisie de Bernard Pacaud.


Il a ensuite rejoint la Côte d'Azur, à la Réserve de Beaulieu où il devient chef exécutif des cuisines. Il y rencontre son épouse Marielle avec qui il partage toutes les valeurs de la gastronomie.

Enfin, il décide d'entreprendre à son tour en s'installant à la Villa Madie à Cassis. Il y propose désormais à ses clients toutes les saveurs de la Provence, dans un site exceptionnel, un écrin naturel situé entre Cap Canaille et Parc national des calanques.


Son talent lui permet ainsi de tirer le meilleur parti des producteurs locaux.

En février 2014, Dimitri a été récompensé de tout ce travail accompli avec une deuxième étoile au guide Michelin.


Les Trois Forts - Marseille

Chef de cuisine exécutif du restaurant les Trois Forts – Sofitel Marseille. Originaire du Nord est de la France, tombé amoureux du sud depuis 30 ans, Dominique Frérard, Maître Cuisinier de France, est sans cesse en mouvement pour créer et innover : il parcourt le monde, se nourrit d’échanges et enseigne son savoir aux quatre coins du globe où il exporte les saveurs provençales de ses compositions. L’univers gastronomique de Dominique Frérard se résume en deux mots : passion et émotion.

Crédit Photo Sofitel


Restaurant - Hôtel Shangri-La (Chengdu-Chine)

Du Fei a commencé à apprendre le métier, dès l’age de 16 ans. Sa cuisine s’est enrichie  au cours des années, en travaillant  dans les plus prestigieux établissements de Chine.

Plusieurs grands prix ont marqué sa carrière dont le « Chef award out of hundreds of restaurants » 2003.

Il a rejoint l’équipe du restaurant –palace Shangri-la de Chengdu en 2007.

Ce temple de la gastronomie propose les mets les plus délicats et raffinés, de la cuisine de la Province du  Sichuan…


Domaine de Saint-Clair

Edward Cristaudo, chef parisien a quitté le Lubéron en octobre 2014 pour apporter un vent de nouveauté dans les cuisines du Domaine de Saint-Clair.

Il est porteur d’un projet d’envergure, soutenu par son gérant, Jean-François Gobertier, l’ancien collaborateur de Frédéric Anton et de Thierry Marx, également passé par la maison Prunier, Il est passionné par le végétal ! Sa cuisine en est fortement imprégnée.

L’Ardèche et ses produits régionaux seront désormais sa source d’inspiration.

L’idée d’Edward est de mettre en action tous les sens de ses clients : le goût, l’odorat, bien sur, avec des mélanges de saveurs subtils et nouveaux, mais aussi la vue et l’ouïe avec une décoration du lieu, à l’image de sa cuisine, inspirée par la nature et hors des standards.